Contact me
Songs by titleSongs by album

ZAZ - La parisienne
Album: Paris

Lyrics: Françoise Mallet-Joris & Michel Grisolia.
Music: Marie-Paule Belle


Translation in
La parisienneLa Parisina
Lorsque je suis arrivée dans la capitale
J'aurais voulu devenir une femme fatale
Mais je ne buvais pas, je ne me droguais pas
Et je n'avais aucun complexe.
Je suis beaucoup trop normale, ça me vexe

Je ne suis pas parisienne.
Ça me gêne, ça me gêne.
Je ne suis pas dans le vent.
C'est navrant, c'est navrant

Aucune bizarrerie
Ça m'ennuie, ça m'ennuie.
Pas la moindre affectation
Je ne suis pas dans le ton

Je n'suis pas végétarienne
Ça me gêne, ça me gêne.
Je n'suis pas karatéka
Ça me met dans l'embarras

Je ne suis pas cinéphile
C'est débile, c'est débile.
Je ne suis pas MLF.
Je sens qu'on m'en fait grief…
M'en fait grief
Bientôt j'ai fait connaissance d'un groupe d'amis
Vivant en communauté dans le même lit.
Comme je ne buvais pas, je ne me droguais pas
Et n'avais aucun complexe
Je crois qu'ils en sont restés tout perplexes

Je ne suis pas nymphomane
On me blâme, on me blâme.
Je ne suis pas travesti
Ça me nuit, ça me nuit

Je ne suis pas masochiste
Ça existe, ça existe.
Pour réussir mon destin
Je vais voir le médecin

Je ne suis pas schizophrène
Ça me gêne, ça me gêne.
Je ne suis pas hystérique
Ça s'complique, ça s'complique

« Oh! » dit le psychanalyste
« Que c'est triste, que c'est triste. »
Je lui dis: « Je désespère.
Je n'ai pas de goûts pervers…
De goûts pervers »
« Mais si », me dit le docteur en se rhabillant.
« Après ce premier essai, c'est encourageant.
Si vous ne buvez pas, vous ne vous droguez pas
Et n'avez aucun complexe
Vous avez une obsession: c'est le sexe »

Depuis je suis à la mode
Je me rôde, je me rôde
Dans les lits de Saint-Germain.
C'est divin, c'est divin

Je fais partie de l'élite
Ça va vite, ça va vite
Et je me donne avec joie
Tout en faisant du yoga

Je vois des films d'épouvante
Je m'en vante, je m'en vante
En serrant très fort la main
Du voisin, du voisin

Me sachant originale
Je cavale, je cavale.
J'assume ma libido.
Je vais draguer en vélo

Maint'nant je suis parisienne.
J'me surmène, j'me surmène
Et je connais la détresse
Et le cafard et le stress

Enfin à l'écologie
J'm'initie, j'm'initie
Et loin de la pollution
Je vais tondre mes moutons

Et loin de la pollution
Je vais tondre mes moutons.
Et loin de la pollution
Je vais tondre mes moutons
Mes moutons × 3
Cuando llegué a la capital
Hubiera querido llegar a ser una mujer fatal
Pero no bebía, no me drogaba
Y no tenía ningún complejo.
Soy demasiado normal, me veja

No soy parisina.
Eso me molesta.
No estoy de moda.
Es deprimente

Ninguna rareza
Eso me preocupa.
Ni la menor afectación
No soy elegante

No soy vegetariana
Eso me molesta.
No soy karateka
Eso me pone en un aprieto

No soy cinéfilo
Es ridículo.
No soy feminista.
Siento que me lo reprochan…
Me lo reprochan
Pronto me conocí a un grupo de amigos
Viviendo en comunidad en la misma cama.
Como no bebía, no me drogaba
Y no tenía ningún complejo
Creo que se quedaron muy perplejos por esto

No soy ninfómana
Me critican.
No soy travesti
Me apena

No soy masoquista
Es un hecho.
Para conseguir mi destino
Voy a ver al médico

No soy esquizofrénica
Eso me molesta.
No soy histérica
Se complica

«¡Oh!» dice el psicoanalista
«Qué triste.»
Le digo: «Me desespero.
No tengo gustos perversos…
Gustos perversos»
«Pero sí», me dice el médico vistiéndose de nuevo.
«Después de este primero ensayo, es alentador.
Si usted no bebe, no se droga
Y no tiene ningún complejo
Tiene una obsesión: es el sexo»

Desde entonces estoy de moda
Me instalo
En las camas de Saint-Germain.
Es divino

Soy parte de la elite
Se va rápido
Y me doy con alegría
Mientras que hace yoga

Miro las películas de terror
Me jacto de esto
Estrechando muy fuerte la mano
Del vecino

Sabiendo que soy un bicho raro
Tonteo.
Acepto mi libido.
Voy a ligar en bicicleta

Ahora soy parisina.
Me estiro demasiado
Y conozco la angustia
Y el blues y el estrés

Finalmente a la ecología
Me inicio
Y lejos de la polución
Voy a esquilar mis ovejas

Y lejos de la polución
Voy a esquilar mis ovejas.
Y lejos de la polución
Voy a esquilar mis ovejas
Mis ovejas × 3